pour y voir plus clair...

Il m'a trompée pour la 3e fois en dix ans...et pourtant, je suis toujours là, à espérer recoller les morceaux...ce petit blog me permettra-t-il d'y voir plus clair?

19 février 2009

Cendres : Phoenix ou feu de joie?

nous

Une photo de "Nous"...et des "talons"!!!! Pour la petite histoire, ces escarpins sont tellement hauts, que j'ai du mal à les porter, le pied tellement cambré que j'en ai des crampes! Et pourtant, des talons, j'en porte tous les jours...

Après avoir lu et digéré pas mal de livres sur la question, après avoir entendu enfin les mots de l'aveu...je suis soulagée.

Etrangement, de l'entendre me dire "oui, j'étais cette nuit là avec elle", paradoxalement, cela m'a fait du bien.

Notre couple est en cendre. Aujourd'hui, je peux l'écrire.

Reste à savoir que bâtir sur ces cendres?

Un autre couple : toujours nous mais autrement? Un couple fissionel, chacun un peu plus libre mais se retrouvant avec plaisir?

Tout envoyer valser, comme me le dicte mon caractère entier et passionné et prendre ma valise et mes enfants, mes strings et mes sextoys?

Le laisser en plan avec ses histoires finalement minables? Le laisser dans ses ennuis professionels et ses désirs qu'il pense presque inavouables?

Il cherche à changer de poste, de société, à en reprendre une éventuellement...et cela lui "bouffe" les nerfs. Il gère mal l'ambiance mauvaise à son agence...

Il a découvert peu à peu le plaisir qu'il tire à me laisser s'occuper de ses arrières...j'ai vite compris qu'il aimait me voir le lecher, le penetrer tout en douceur mais qu'il en ressentait aussi quelque honte. Je connais ses fantasmes bi-sexuels, je sais qu'il en rêve...il sait que je l'emmenerai au bout sans tabou...

Mais reste à savoir ce que je vais faire de mes cendres de couple...

Son frère est aussi sur des braises...cependant je m'en amuse (un peu perversement) car, il y a maintenant...4 ans....son frère m'avait fait une proposition plus qu'osée...

Flash-back :

Nous sommes tous les deux en voiture, mon "beau-frère" doit me déposer à un rdv...nous discutons comme toujours de tout de rien...nous nous entendons très bien et il vient travailler régulièrement à la maison (je travaille alors à mon compte) le temps d'avoir à son domicile fax, PC et imprimante (puisqu'il commence à son compte en tant que trader) .... je lui apporte un thé souvent, nous parlons...

Mais revenons à la voiture.

Il m'avoue que pour ses 40 ans, il rêve de passer une soirée à 3 avec sa copine (qui est d'accord) et une autres femme. Il me demande si j'ai des amies libérées qui pourraient souhaiter participer. Je lui répond que je vais passer 2 ou 3 coups de fil.

C'est là que sa malheureuse phrase tombe : "Et toi? Tu serais d'accord?"

GLOUPS

Long silence.

Très long silence.

Malaise.

Depuis, plus rien n'est pareil. Nous n'en avons jamais reparlé. J'ai fait, dans l'instant, comme si je n'avais pas entendu. J'aurais dû réagir.  J'en ai parlé à mon conjoint 3 jours après, le temps de la réflexion...j'étais vraiment secouée. Et bien...c'était limite de ma faute. J'aurais dû réagir tout de suite...

"Je connais mon frère,il a pris ton silence pour un "peut-être"...."

C'est trop fort, c'était de ma faute!

Enfin...depuis le frère ignore si j'ai mis mon conjoint au courant et dès qu'il n'a pas trop de nouvelles, il pense que j'ai parlé...alors que c'est fait depuis longtemps et que mon conjoint n'a pas réagit alors...non plus. Du coup, hier, long mail de "beau frère" à mon conjoint qui demande pourquoi ce silence, pourquoi il ne l'appelle pas...il flippe, le cochon.

Bah, moi, j'en rigole.

Posté par Lalka_75 à 12:26 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Le couple "fissionnel" je n'y crois pas trop...

    Posté par Anne, 19 février 2009 à 14:57
  • j'ai lu quelque part que la photographie etait la fixation d'un instant mort ...

    cette photo de ce superbe couple fixe un temps mort.

    je ne vous conseil pas de tout quitter et de partir avec vos strings ... je pense même qu'à vie nouvelle il faut des strings nouveaux.

    je pense que vous pouvez construire autre chose et pour longtemps et dans 30 ans ... vous ne regretterez pas votre sagesse.

    maintenant ce conseil ne vaut plus si vous découvrez l'Amooooooouuuuuuurrrr)

    Posté par waid, 19 février 2009 à 15:35
  • Monsieur Waid se propose as a teacher? Petit coquin!

    Anne : Tu penses que c'est une sorte de départ caché? Perso, je veux y croire...

    Posté par lalka_75, 19 février 2009 à 15:54
  • L'amour...je souhaite découvrir l'amour de moi ...le reste viendra ou pas.

    Posté par lalka_75, 19 février 2009 à 15:58
  • Sur des cendres pareilles, je ne sais pas s'il est bon de rester...

    Posté par zofia, 19 février 2009 à 17:05
  • Comme quoi les images sont trompeuses, vous avez l'air bien ensemble sur cette photo même si ... Monsieur semble un peu distant (perso, j'aurai mis mes 2 mains sur toi .. Signe de possession)

    En revanche, l'addage doit être vrai avec toi ... Vu comme tu souffres avec tes talons, tu dois très bien les porter (ou ils doivent très bien te porter)

    Posté par SC, 20 février 2009 à 07:45
  • Juste pour rebondir sur le comm d'Anne... sur le couple fissionnel. Je vis mon couple ainsi et nous sommes bien mieux ainsi. Il faut juste être certain de l'amour que l'on porte à l'autre et surtout ne pas se servir de la non-exclusivité amoureuse pour aller voir ailleurs...
    Le couple fissionnel c'est avant tout être libre et honnête envers l'autre, et pas aller tirer des coups à tout va...

    Posté par La Brune, 20 février 2009 à 21:54
  • Je ne saurai conseiller ... n'ayant que trop peu d'idée sur le sujet ... par contre j'aime ce que dit Waid et Brune.
    Très belle image. bon week.

    Posté par X-Addict, 21 février 2009 à 07:09
  • laisse venir, des cendres oui mais du moment que dans ta bouche le gout n'y est pas ça peut aller.
    Bon si je me permet une remarque et aucun jugement, il est pas fino de se servir de sa carte, et de ce fait ça prouve aussi quelque chose d'une certaine façon.

    Posté par Didier, 18 mars 2009 à 15:40

Poster un commentaire